Plomberie
Les normes d’installation en plomberie

Installer une plomberie chez soi, effectivement, mais pas n’importe comment. Évidemment, cela semble assez facile, mais que nenni. L’installation de la plomberie exige de réelles connaissances, et surtout de respecter des normes et des législations strictes.

Les normes applicables en plomberie

Qu’il s’agisse de l’installation des appareils sanitaires, de la tuyauterie et des chauffe-eau ou des dispositifs pour traiter l’eau potable, les travaux de plomberie à Paris sont régis par des normes et règlements. Et si vous avez en vue une rénovation ou même une construction de maison, s’y référer en bonne et due forme est nécessaire. Pour cela, il est important de respecter les nouvelles normes DTU en plomberie ou Documents Techniques Unifiés relatifs à n’importe quel bâtiment, neuf ou ancien, surtout pour les maisons d’habitations à Paris. En réalité, son contenu parle généralement des règles techniques et administratives appliquées aux travaux de plomberie. Ce document contient tous les principes de calculs de dimensionnement en plomberie. Il s’agit entre autres du diamètre des tuyaux d’alimentation, des canalisations d’évacuation d’eaux usées et des eaux pluviales, de distribution d’eau froide et chaude. On peut aussi y trouver des règles relatives à l’installation des appareils sanitaires ainsi que des chauffe-eau. Comme il s’agit de documents de référence pour les professionnels, le non-respect des conditions stipulées dans les DTU peut entraîner l’exclusion des garanties du contrat d’assurance. Les suivre sert aussi à garantir la bonne exécution et la bonne qualité des travaux de plomberie.

Les normes en plomberie pour un logement collectif ou en location

Les habitations collectives à Paris requièrent des normes toutes particulières que ce soit en location ou bien en copropriété.
D’abord, la loi exige que les immeubles collectifs à usage d’habitation à Paris soient à l’abri des problèmes d’humidité. Les installations sanitaires doivent aussi être conformes avec le nombre de personnes vivant dans l’immeuble. Il faut alors qu’il ait au minimum un WC par logement (au maximum pour 7 utilisateurs). Concernant l’emplacement des toilettes, celles-ci doivent assurer l’intimité de l’utilisateur. Elles ne doivent pas non plus communiquer directement avec la salle à manger, la cuisine ou les pièces habitables. Tous les occupants doivent aussi bénéficier d’un accès à un point d’eau en permanence avec un débit suffisant pour un usage normal (0,20 L/s). Pour éviter l’insalubrité et le refoulement des odeurs, l’installation des systèmes d’évacuations des eaux usées (eaux ménagères et eaux-vannes) est obligatoire. Pour cela, le diamètre des tuyauteries dépend des appareils à raccorder. Un logement décent se doit aussi de disposer d’un système de chauffage. Enfin, pour garantir le confort des occupants, chaque logement doit être équipé d’une baignoire ou d’une douche.
Bien sûr, rien ne vaut le fait de connaître tout sur les normes et les règles de plomberie pour un point culture de plus, pour un amateur, à l’art de l’installation des plomberies. Sinon, faire appel à un artisan-plombier à Paris demeure une option si vous éprouvez quelques difficultés à tout retenir ou tout simplement à comprendre. Notre entreprise peut vous fournir les services de très bons plombiers totalement respectueux de ces normes. Et surtout, pouvant opérer dans tout Paris.

Plomberie
Que faire en cas de fuite d’eau ?

Une fuite peut survenir n’importe quand et les causes peuvent être multiples. Quelle mauvaise surprise que de rentrer chez soi et découvrir le sol de sa cuisine inondée. Comment réagir face à une fuite ? Comment trouver son origine ? Et quelles peuvent être les conséquences ? Voici quelques informations utiles en cas de fuite d’eau.

Stoppez les dégâts

Tout d’abord, la première chose que vous devez faire est de sécuriser votre logement. Pour cela, vous devez couper l’électricité. En effet, l’eau peut atteindre des prises électriques et le risque d’électrocution pour vous ou vos proches est réel. Une fois la mise en sécurité faite, vous pouvez boucher la fuite si celle-ci est visible. Vous éviterez ainsi que l’eau ne se propage. Utilisez un chiffon ou une serviette pour boucher l’endroit de la fuite d’eau. N’oubliez pas de couper l’eau au niveau de la vanne d’arrêt de votre logement ou du robinet central desservant votre appartement si vous êtes en copropriété, ce qui est souvent le cas à Paris. L’arrivée d’eau se situe, en règle générale, dans votre cuisine, sous l’évier ou dans la salle de bain. Une dernière possibilité pour trouver votre vanne est les WC ou le garage si vous habitez en maison.

Trouvez la fuite d’eau

Lorsque la fuite n’est pas visible, il est plus difficile de la trouver. Il existe cependant des astuces pour la trouver. Lorsque cette dernière se situe à l’intérieur, dans la salle de bain ou les WC, par exemple, il est possible de suivre les traces laisser par l’eau afin de remonter à l’origine de la fuite.
En revanche, lorsque cette dernière se situe dans les canalisations non-visibles de votre logement (mur ou dans le sol en extérieur). Vous devrez faire appelle à un professionnel situé dans votre arrondissement de Paris, afin de trouver l’origine de cette dernière. Votre plombier parisien, pourra non seulement trouver l’origine, mais également vous préciser si elle se situe sur votre réseau privé ou sur le réseau de Veolia (service des eaux de l’Île de France). A la moindre suspicion de fuite, n’hésitez pas à contacter un professionnel.

Les conséquences d’une fuite d’eau

Une fuite d’eau non détectée peut avoir de multiples conséquences. La première conséquence est la surconsommation, une fuite non détectée augmentera votre facture d’eau. Ainsi, si vous constatez que votre consommation semble plus élevée qu’à la normale, c’est sûrement que vous avez une fuite dans votre canalisation. La facture élevée n’est pas la seule conséquence d’une fuite non réparée, vous devrez également faire face à un dégât des eaux si la fuite est importante. Si cette dernière est située derrière un mur, vous aurez également le coût de la rénovation de celui-ci. Si votre fuite impact le logement d’un de vos voisins créant ainsi un dégât des eaux. Il vous faudra faire appelle à votre assurance afin de réparer le préjudice causé. Une fuite n’est jamais anodine, mais peut être évitée, un contrôle et l’entretien de vos canalisations peut vous éviter ces désagréments.