Une seconde foire-exposition envisagée

Il s'est installé en 1988, dans la ZAC, zone d'aménagement concertée en tant que menuisier, après une première expérience en 1970 à Agen. Georges Pra, proche de la retraite, a bien voulu prendre part à la première foire-exposition, organisée par Foulayronnes Animation le dimanche 9 septembre.

Pour l'occasion, il a exposé «des objets décoratifs en bois que j'ai réalisés pour me distraire. C'est la première fois que j'expose, j'ai fabriqué spécialement des champignons et des toupies en bois et des produits qui s'achètent en période de fêtes. Ils sont tous réalisés par des essences de bois présents sur la commune, du bois des parcs, du buis, du frêne, de l'eucalyptus, du merisier, des pruniers, des pommiers et de l'arbousier», énumère-t-il. Concernant cette première édition, l'artisan reconnaît : «Nous avons de bons contacts avec les gens».

Pour Sébastien Nouailles, spécialisé dans l'entretien et le dépannage, l'électricité, la plomberie, le chauffage la climatisation et les vendeurs de voitures des marques Peugeot et Renault c'est une belle journée. Pour sa part, Francis Chanier, prochainement à la retraite, estime que «cette expérience est à renouveler car il faut encourager les gens qui travaillent. C'est toujours intéressant de faire parler», résume-t-il.

Attirer d'autres artisans et commerçants

De passage sur la foire-exposition, le maire Bruno Dubos se réjouit de ce week-end de début septembre «après le succès du Forum des associations, c'est un plaisir ce dimanche d'aller à la rencontre des artisans foulayronnais. C'est un moment festif, convivial et de partage. C'est une clôture en beauté de ce week-end. Je tiens à féliciter, l'équipe de bénévoles de Foulayronnes Animation qui a permis d'offrir aux Foulayronnais, un week-end riche et varié dans la présentation de tout ce qu'offre notre commune».

Le mot de la fin revient à Jean-Claude Carrouchet, le président de Foulayronnes Animation, et son équipe de bénévoles : «Pour une première, c'est une réussite commerciale, les exposants ont recueilli beaucoup de d'adresses. Les coiffeurs pourtant concurrents étaient face à face. Ils se sont entendus pour les coupes de cheveux. Il y aura une seconde édition l'an prochain. En nous y prévenant plus tôt, nous tenterons de doubler les surfaces en faisant venir d'autres exposants «, annonce, radieux le président Carrouchet.