La réhabilitation de la cité Pierre-Faur n’attend plus que sa seconde ..

Ce samedi matin, une cérémonie a eu lieu à la cité Pierre-Faur pour célébrer la fin de sa réhabilitation. Des travaux restent néanmoins à mener dont l'ouverture d'une sortie vers le centre-ville.

Les 219 logements de la cité Pierre-Faur, au Courbet, ont vécu une année de travaux. Depuis juillet 2017, l'office public de l'habitat HLM Ariège (OPH 09) est à l'œuvre pour une vaste opération de rénovation de ces tours et de leurs garages qui datent des années 60. Une opération de 2 059 000 d'euros (102 950 euros de la mairie, 94 886 du conseil départemental, 1 861 164 euros de l'OPH 09) qui a presque touché à son terme avec l'inauguration de la réhabilitation de la cité ce samedi matin.

Les dernières rénovations dataient de 1997

«Avec cette rénovation, les deux cités fuxéennes sont désormais refaites, se réjouit Norbert Meler, le maire de la commune. Pierre-Faur est dans un cadre remarquable, au milieu des équipements sportifs qui se sont créés au fil des ans. C'était important que l'endroit bénéficie d'une seconde jeunesse, d'où l'envergure des travaux.» Pour ce faire, ce sont avant tous les extérieurs qui ont été ciblés par le chantier après que la cité a bénéficié, en 1997, d'une rénovation en matière d'électricité et de plomberie. La partie thermique a été la principale des travaux avec la mise en place d'une ventilation mécanique hydrostatique et le remplacement des portes d'immeubles. Les façades, les espaces communs ainsi que le mobilier urbain et les espaces verts ont aussi été ciblés.

Acquisition d'un terrain pour une seconde sortie

Pourtant, tout n'est pas encore terminé pour ces barres d'immeubles au Courbet. «Il reste encore un escalier, celui qui donne sur le parc de Bouychères, qui doit être remis en état, poursuit le maire. Il est actuellement jugé dangereux et les travaux sont en cours. D'ici novembre, cela devrait être bon.» Mais pour les habitants de ces 219 logements, le vrai changement pourrait venir de l'acquisition par la municipalité d'un terrain au bout de la cité Pierre-Faur. Actuellement, celle-ci ne dispose que d'une seule entrée et donc d'une seule sortie. «Grâce à ce morceau de terrain, nous allons pouvoir créer une seconde sortie pour les véhicules. Cela facilitera la vie des habitants qui pourront reprendre la route vers le centre-ville depuis la rue de la Peyrade.»

La réhabilitation de la cité s'agrémente donc d'une bonne surprise pour ses habitants. Une dernière ligne droite dans des travaux qui pourraient se raréfier avec les restrictions dans les budgets des offices HLM.

Repères

Le chiffre : 2

millions d'euros > De travaux. La ville de Foix a participé à hauteur de 102 950 euros.

Les deux cités rénovées

Avec cette réhabilitation de la cité Pierre-Faur, les deux cités fuxéennes sont désormais comme neuves. En effet, en 2014, des travaux ont été réalisés aux cités Aimé-Surre et Paul-Bert, situées à Labarre et construites également dans les années 60 et 70. Un chantier en plusieurs tranches par l'office public de l'habitat qui s'est terminé en septembre l'an dernier. L'opération avait coûté 1 630 000 euros afin de rendre les bâtiments moins énergivores.