La brasserie Lolo & Co ouvre ce vendredi

Il est bien connu pour être l'un des deux coprésidents du Rugby Club foulayronnais (RCF). Il va le devenir désormais pour être le gérant de la nouvelle brasserie ouverte, dans la galerie marchande d'Intermarché, installée depuis ce mercredi dans la zone du Rouge.

Sous l'enseigne «Lolo & Co», Laurent Verdier a décidé de se lancer. À force de parler avec Philippe Pinos, le gérant de l'hypermarché, il eut cette idée d'ouvrir cette cave à vins, bar à tapas et brasserie.

Trois ans de formation

Il ne faut pas croire qu'il part, comme cela à l'aventure, sans préparation. Avant de devenir le patron, il est passé par tous les échelons : «Ça fait trois ans et demi que je me forme en passant par Bordeaux, Lacanau et Paris. Dans cette dernière ville, j'ai participé à deux fêtes de Noël (2016 et 2017) où j'ai été écailleur, préparé, aussi, des fruits de mer», confie-t-il en poursuivant qu'il a occupé tous les métiers de la chaîne : «De la plonge à la livraison jusqu'au service en salle, je suis passé par tous les postes, ce qui m'a permis d'obtenir à la fois le permis d'exploitation et le permis hygiène, nécessaires pour l'ouverture d'un restaurant».

Animations musicales

Ce n'est donc pas en terre inconnue qu'il va se mouvoir dans une brasserie disposant d'une salle de 160 m2, d'une cuisine de 85 m2, de réserves de 32 m et d'une terrasse de 100 m2. Le tout dans un décor moderne semi-industriel, imaginé par son ami le designer David Mathieu, DM DESiGN, où le gris est tendance. Pas pour l'ambiance. Car des animations festives sont prévues avec une grande scène pour accueillir groupes et DJ afin de créer l'événement : «Les musiciens n'auront même pas besoin de leur sono car tout est prévu pour la sonorisation. Ils pourront même brancher directement une clef USB». La clientèle pourra recharger smartphones, tablettes, etc, grâce aux nombreuses prises prévues et surfer sur le net grâce au wi-fi gratuit. Le tout dans un lieu climatisé, réalisé par son ami Jérôme de Coutras, spécialisé dans le froid, la climatisation, la plomberie à l'attention des professionnels.

Quatre emplois de créés

Au niveau de la brasserie, Laurent Verdier entend proposer une cuisine uniquement à base de produits frais. Pour le fonctionnement, il a créé quatre emplois à temps plein «suivant l'évolution nous aviserons pour recruter». Le gérant s'est entouré de «Xavier, un cuisinier foulayronnais de 58 ans. Il a planché sur les menus depuis quatre mois et choisi son matériel. Il est chez lui. Il sera aidé d'un second de cuisine, Aurore, en provenance de Lamontjoie, et d'un responsable de salle et Victor au service», enchaîne-t-il.

Quant aux menus, il y aura le choix entre trois entrées, trois plats, trois desserts à 3,50 € chacun ou une entrée, un plat du jour et un dessert pour 14,90 €. Outre l'entrecôte frites ou le hamburger fait maison, on pourra se tourner vers les tapas et la cave à vin où trôneront les produits locaux Marmandais, Buzet, Duras mais aussi du Sancerre ou des bourgognes style Morgon. Dix-sept vins différents. À boire, selon la formule consacrée, avec modération.

Horaires du lundi au mercredi 8 h 30 à 20 heures. Jeudi, vendredi samedi 8 h 30 à 2 heures. Fermeture le dimanche. 05 53 66 34 60 — 06 37 53 33 40.